Tag Archives: leader impôts

L’Oréal: les leçons d’Owen Jones, article paru dans les Echos du 16 mai

16 Mai

Un grand patron, sir Lindsay Owen Jones, vient de tirer sa révérence après quarante-trois ans de fidélité à la même entreprise ; il a reçu un émouvant hommage lors de sa dernière assemblée générale.

« OJ » et L’Oréal auront contribué puissamment à notre pays en aidant à y développer un grand groupe industriel, leader mondial dans son domaine. Cela démontre les vertus de la continuité du management et de la stabilité de l’actionnariat. Durée et confrontation aux meilleurs mondiaux permettent aux équipes de grandir, aux produits de s’améliorer et à l’entreprise de se construire solidement, même dans un environnement très concurrentiel.

Lindsay Owen Jones n’était pas un politique. Il était anglais, il est devenu français. S’il a passé sa vie professionnelle sur notre sol, c’est parce qu’il avait quitté son pays, la Grande-Bretagne, sous Harold Wilson, parce qu’il ne croyait plus, comme beaucoup de jeunes Anglais talentueux, que l’on pouvait s’épanouir dans l’Angleterre travailliste, pétrie d’égalitarisme et épuisée d’impôts. C’était la France de 1973 qui l’avait alors séduit, il était rentré a l’Insead, avait rencontré François Dalle. La suite appartient à l’histoire l’oréalienne.

Combien de jeunes talents quittent la France en ce moment pour créer de petits L’Oréal dans d’autres pays ? Rappelons-nous que le général de Gaulle, après avoir remis les institutions sur pied, avait eu la puissante intuition de faire entrer en politique un homme venant des affaires, Pompidou, qui avait su, en créant un climat de confiance, susciter des champions.

L’entrepreneur comme l’investisseur sont irremplaçables pour tout pays. Mais, pour s’exprimer sur la durée, tous deux ont aussi besoin d’un terreau favorable. On parle, à l’étranger, d’une attitude « business friendly ».