Soirée PWC du 19 mars sur la compétitivité des entreprises françaises

4 Mai
 « Pourquoi la compétitivité ne remonte pas ? »
« Les petites graines sont absolument géniales mais le sol est loin d’être aussi bon ! ». Telle est l’expression employée par Xavier Fontanet pour qualifier la situation française. Depuis une dizaine d’années, les résultats des entreprises françaises diminuent en pourcentage du chiffre d’affaires. La raison de la chute provient de l’excès des charges de notre sphère  publique par rapport à celle des voisins. La preuve en est que les entreprises françaises peinent en France et se placent  très bien dans les classements mondiaux.
 Aujourd’hui 58% du PIB français  provient de la sphère publique ce qui signifie que 58% du coût d’une entreprise est géré en fait par l’État. Les entrepreneurs ne maîtrisent que 42% de leur cout , c’est effarent mais c’est comme cela ! La sphère publique allemande  par exemple  pèse 44% du PIB pour le même service , la charge portée par les entreprises française est 75% plus élevée que celle que portent les Allemandes  ( 58/42 par rapport à 44/56) . Pour Xavier Fontanet, la compétitivité « ce n’est pas seulement celle de l’entreprise, c’est aussi celle de l’État ». Il faut impérativement que la sphère publique le comprenne et s’attaque à ses coûts . Il faut mettre l’état au régime jockey!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :