Ecologie de l’entreprise – édito aux Échos

29 Jan

les_echos

J‘aime bien les petites fleurs, mais je déteste les grands arbres. » Curieux, non ? C’est pourtant ce que disent beaucoup de nos politiques et de nos compatriotes quand ils parlent des entreprises. Erreur ! Les petites ont besoin des grandes, et réciproquement. D’abord, les petites entreprises qui se développent ont des résultats inférieurs à leurs investissements ; il faut donc y injecter de l’argent et cet argent ne peut venir (vu les finances de l’Etat !) que des actionnaires d’entreprises arrivées à maturité, dont les résultats sont supérieurs à l’investissement. Ensuite, la montée des jeunes a toujours pour origine la chute des anciennes, avec pour effet un progrès de l’ensemble : le brassage constant des entreprises, c’est la vigueur de l’économie. La SNCF s’efface dans les domaines où Blablacar est plus efficace. Les choses sont donc bien faites : les petites embauchent et ont besoin de cash, les grandes n’embauchent pas, voire débauchent, mais génèrent des dividendes qui peuvent aller chez les petites. Il n’y a donc pas les gentilles petites entreprises d’un côté et les grands méchants groupes de l’autre. Toutes font partie d’un écosystème qui croîtra d’autant plus que les ressources humaines et financières pourront passer facilement des unes aux autres. Il faut un marché du travail fluide, couplé avec un bon système éducatif, et surtout l’idée qu’un changement (voulu par le consommateur que nous sommes) est (pour le producteur que nous sommes aussi !) une opportunité de progresser. Si on ne veut pas priver le système de ressources, la modération fiscale est impérative, aussi bien vis-à-vis de l’entreprise que de ses investisseurs. Nous avons besoin de petites et de grandes entreprises, et l’harmonie de notre société dépend de leur prospérité. Il faut donc les aimer et les encourager comme ses propres enfants.

Droit de reproduction et de diffusion réservé © Les Echos.fr 2014

Retrouvez cet article sur Les Echos.fr : Les Echos

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :