Pour un principe d’expériementation – La chronique des Échos

2 Oct

les_echos

les-echos-fontanet

Le discours officiel compte sur la créativité pour faire redémarrer les entreprises, c’est une bonne idée. Il y a simplement deux problèmes :

1. – Avec 57 % (si ce n’est plus!) de la valeur ajoutée entre les mains de la sphère publique (régalien et social), les entrepreneurs français contrôlent moins de la moitié de leurs coûts. Leur compétitivité dépend majoritairement de l’efficacité de la sphère publique.

2. – Le principe de précaution est contradictoire avec le concept même d’innovation, par définition transgression de l’existant.

Pour sortir de cette double difficulté, il suffit de renverser le jeu : passer du principe de précaution appliqué à la sphère privée à celui d’expérimentation dans la sphère publique. Le gros des coûts du pays y étant logé, c’est là que se trouve le plus gros levier .

La sphère publique est une activité de service, c’est de créativité dans le service qu’on a besoin. Or innover dans le service est affaire de créativité, mais surtout affaire d’expérimentation, par le déploiement des tests qui marchent et l’arrêt de ceux qui échouent. Avec nos régions, nous disposons d’un outil d’expérimentation tout trouvé, mais celui-ci ne sera efficace que le jour où la centralisation sera remise en cause.

Inscrivons donc le principe d’expérimentation dans la Constitution ! Ensuite, testons ; par exemple un droit du travail type suisse en Bretagne, une organisation décentralisée de la justice en Aquitaine, de l’éducation en Alsace et en Rhône-Alpes… Faisons le point dans cinq ans et déployons ce qui a fonctionné.

Nos voisins montrent que les sphères publiques, où les décisions se prennent près du terrain, coûtent beaucoup moins cher que la nôtre. Adoptons leurs méthodes. L’économie qui peut en résulter est assurément un des meilleurs moyens de donner de l’air à nos entreprises, et de faire repartir la croissance.

Retrouvez l’arcticle dans les Échos

photo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :